La commune de SAINT-LEON a déposé en préfecture une demande de reconnaissance d'Etat de catastrophe naturelle, suite au phénomène de mouvement de terrain différentiel, consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols, pour l'année 2019. Les propriétaires concernés doivent se faire connaître auprès de la Mairie avant le fin de l'année.